Chercher le vide

Je cherche le vide
Pas le vide de l’ennui sans rebords,
Mais le vide mystique où tout est un.

Je sais que pour le trouver
Je dois offrir ma tête aux éléments.
À la matière dense du minéral
Aux vents incessants qui lavent la pensée.

Et j’imagine que lorsque
Je l’aurai trouvé
Ce vide en moi qui contient
La matière et les étoiles,
Tu trouveras dans mon regard
L’amour sans fin que j’ai pour toi.

- Carufel

Écrit à Petite-Vallée 2 juillet 2012

Bonjour à tous! Il fait beau, mais il fait FROID en ce 31 mai!!! Depuis 2 jours je me replonge dans mes standarts de Jazz et mes "covers" histoire d’être prêt pour les deux "spectacles" que je donne ce vendredi 1er et samedi 2 juin au Casino de Mont Tremblant. Vous êtes les bienvenus si vous voulez venir siroter un martini et m’offrir vos oreilles… J’y présenterai aussi mes chansons.

Bref,  j’ai l’intention de me faire plaisir, de ne pas prendre ce casino trop au sérieux et  surtout d’éloigner les clients des machines à sous pour les ligoter aux  sofas du lounge. : ) J’espère que vous passez un printemps des plus agréable et qu’on aura la chance de se croiser dans les prochains mois! À bientôt!

Voici le résultat de notre travail de la semaine dernière

Ça a été un plaisir de faire partie de l’équipe de tournage et de faire une petite apparition en début de vidéo. Il est évident pour moi qu’Andréanne a une belle carrière qui l’attend. J’ai bien hâte d’entendre le duo que nous graverons l’été prochain sur mon album. Inscrivez-vous en haut à droite de la page pour être tenus au courant des développements!

Les pieds dans l’eau glacée à 3 degré celcius!!!

Dès mon départ de Sainte-Adèle, j’ai eu un p’tit cadeau, une nouvelle date de spectacle à Québec l’été prochain, et pourquoi pas, j’en profites pour vous annoncer qu’Andréanne et moi feront un duo sur mon prochain album … inscrivez-vous pour être tenu au courant! Pour ma part, la deuxième journée de tournage du vidéo hommage à Andréanne A. Malette a commencée au bord de la rivière Yamaska avec un Patrick Groulx  pas trop chaudement habillé qui s’est plongé les pieds dans l’eau glaçiale de la rivère!!! Oui oui… avec des bottes de pluie mais quand même… l’eau devait être à 3 degré celcius… :- / Entre vous et moi il avait pas l’air très "safe" au bout du quai à chanter le refrain de la chanson "L’autre rive": Comme des p’tits gars pieds dans la Yamaska. Ça demandait un effort pour ne pas pouffer de rire… mais par solidarité glaçiale…. Ensuite on est allé à la salle de spectacle Le Palace au centre-ville de Granby (là où Andréanne travaillait) pour rejoindre Marie-Ève Janvier qui nous a chanté de la façon la plus charmante qui soit, son petit bout de chanson. Marie-Ève qui est de la région de Granby et dont j’ai justement rencontré la soeur la semaine dernière lors d’un spectacle que nous donnions à Bromont. Y’a du talent dans la famille. Et puis ça a été le tour de la prof de chant d’Andréanne qui a gentillement "coacher" les amies d’Andréanne, un joli trio qui s’est époumoné devant la caméra dans un magasin d’instruments de musique de la rue Principale. Ensuite on s’est ramassé chez un disquaire, toujours sur la rue Principale, avec les parents d’Andréanne, France et Richard qui ont eu bin du fun à se coller et à pousser la nooote. Et puis ça a été mon tour! On est allé terminer le tournage au fameux Pub du Village. Bon, a fallu faire ça vraiment rapido, l’équipe technique était en retard pour Montréal et le chansonnier de la place devait monter son set-up… Même si la guitare que j’allais enregistrer était "LA" piste qui devait être impeccable pour tenir tout ce qui avait été tourné en deux jours!!! Assis sur mon banc, le "clic" dans les oreilles et la caméra devant moi, c’était là ou jamais, il fallait oublier tout ce qui pressait autour et me concentrer sur 3 choses en même temps. Le résultat? Vous verrez ça en même temps que moi à la finale des filles de ce soir! Merci de votre attention, hésitez-pas à vous inscrire pour être tenu au courant de la suite! Ah oui, la suite! Une beau cadeau de l’équipe de tournage… si tout se passe bien on devrait enregistrer ensemble un ou plusieurs vidéo des chansons qui seront sur mon prochain album… celui que je prépare avec Guy St-Onge et Philippe Brault. Alors, oui, inscrivez-vous, ces gars-là font du beau travail! Bonne journée! – Carufel

Lisez la première partie de cet article Carufel à Star Académie – Jour 1

C’était il y a quelques jours, mon téléphone à sonné et j’ai pas eu le temps de répondre. Sur la boîte vocale une recherchiste de Star Académie me proposait d’être réalisateur musical le temps du tournage d’un clip de soutien à ma très talentueuse amie Andréanne A. Mallette qui se retrouve à la finale des filles du fameux concours. Deux jours plus tard j’me retrouvait en plein tournage avec une équipe vraiment sympathique. Une journée qui a commencée dans un centre de bowling avec un Normand Lamour en feu à 9h30 du matin qui m’a parlé de sa relation avec Dieu et de sa capacité à ouvrir les chackras: "Bon là écoutes-moi

bin, tu vas aller sur ma page "Yu Tsube" pis là à la quatorzième page, le septième vidéo, tu cliques là-dessus pis là toute tes chakras vont s’ouvrir!"  Heu… bon ok. Après on est  allé enregistrer un saxophoniste au Bistro à Jojo, une heure plus tard, pas de niaisage  un accordéoniste de 8 ans dans un magasin de toutous du Vieux Montréal, un arrêt au métro Berri pour enregistrer une ligne de violencelle et puis, vite vite viiite!!!! Garou, qui venait juste de revenir de voyage au Mexique et qui c’était fait un moyen tour de rein en plongée sous-marine. Un gars vraiment sympathique. On a parlé de plongée, de la Corse et de son séjour chez Becaud là-bas et du nouveau modèle de guitare Jumbo que BOUCHER est en train de développer pour lui. Tsé quand tu t’appelles Garou t’as droit a ses choses là.  J’ai pensé à ma blonde qui trippait sur lui et je lui ai presque demandé un autographe pour elle. Mais là, voir que j’allais faire ça devant les gars de l’équipe de tournage, voyons dont! ; )

Et puis on a terminé la première journée avec un gars vraiment trippant qui fabrique des percussions avec des matériaux recyclés dans une ruelle du centre-ville. Je vous mets quelques photos de tout ça en attendant la deuxième journée de tournage avec parents et amis ou je chanterai l’introduction de la chanson l’Autre-rive d’Andréanne. Ça se passe demain à Granby avec Patrick Groulx à l’école du Mont Sacré-Coeur pour ceux que ça intéressent. C’est pas mal ça pour aujourd’hui… vous pouvez vous abonner au blog à droite en haut de la page si vous voulez connaître la suite. À bientôt! – Carufel

Vous pouvez accéder à la page d’artiste du violoncelliste ici: https://www.facebook.com/philmiusmusic

LA FOIS OU MON SCÉNARIO IDÉAL S’EST CONCRÉTISÉ DEVANT MES YEUX

La sortie de mon premier album EP enregistré aux studios Apollo remonte à 2004. Quelques dizaines de spectacles au Québec et en France plus tard, j’ai entamé un grand détour de vie qui aurait pu m’avaler au grand complet. Mais un détour au cours duquel j’ai toujours gardé les yeux fixé sur un but… Enregistrer mon premier "vrai" album. J’me souviens d’il y a 3 ou 4 ans, dans le studio d’enregistrement que je venais de construire, y’avait en fond d’écran les images d’un endroit qui m’apparaissait comme le paradis de tout musicien sain d’esprit qui rêvait d’enregistrer un album… Le studio Référence de Guy St-Onge.

L’été dernier, je suis déménagé à Sainte-Adèle. Un jour mes proprios sont passés me voir et je leur ai fait entendre quelques

unes de mes chansons: "Tu devrais faire entendre ça à notre neveu… il travaille depuis longtemps dans le domaine de la musique, il pourrait peut-être t’aider!" Alors j’ai rencontré le neveu en question qui s’est avéré travailler au Studio Référence de Guy St-Onge. : ) Deux jours plus tard, je dînais avec Guy et je lui jouais mes chansons exactement à l’endroit que je mettais en fond d’écran il y a quelques années. Quand j’ai eu terminé ma chanson, avec un sérieux qu’il n’avait pas quelques minutes avant, il m’a dit que c’était tout à fait dans ses cordes et il a accepté de co-réaliser mon prochain album avec Philippe Brault!

J’ai rencontré Philippe au cégep de Saint-Laurent. On étudiait en musique et il m’a accompagné le temps d’un spectacle dans un festival de folk franco/anglo. Ensuite on s’est perdu de vue, mais j’ai suivi son travail de loin. De Thomas Jensen à Sylvie Paquette en passant par Pierre Lapointe, je l’ai finalement croisé l’automne passé au Festival international de la Chanson de Granby ou il assurait une direction musicale qui m’a vraiment jeté sur le cul. J’ai tout de suite voulu qu’il réalise mon album, ça pouvait pas être plus clair. Alors je lui en ai parlé, on s’est écris et lui aussi il a accepté. GOD BLESS LA VIE! Au moment ou j’écris ces lignes Philippe est en France avec mes chansons dans les oreilles. À son retour on devrait se rencontrer Guy, Philippe et moi pour jeter les bases de notre travail. J’pense que si j’vous ai raconté tout ça c’est parce que j’ai encore de la misère à y croire… En tout cas le moins que je puisse dire c’est que ça me donne le goût d’écrire de bonnes chansons et de faire le meilleur album que je puisse rêver enregistrer avec ce que je suis et ce que je sais faire aujourd’hui.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Joignez-vous à 18 followers

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.