Archives de la catégorie ‘Développement de projet

Voici le résultat de notre travail de la semaine dernière

Ça a été un plaisir de faire partie de l’équipe de tournage et de faire une petite apparition en début de vidéo. Il est évident pour moi qu’Andréanne a une belle carrière qui l’attend. J’ai bien hâte d’entendre le duo que nous graverons l’été prochain sur mon album. Inscrivez-vous en haut à droite de la page pour être tenus au courant des développements!

LA FOIS OU MON SCÉNARIO IDÉAL S’EST CONCRÉTISÉ DEVANT MES YEUX

La sortie de mon premier album EP enregistré aux studios Apollo remonte à 2004. Quelques dizaines de spectacles au Québec et en France plus tard, j’ai entamé un grand détour de vie qui aurait pu m’avaler au grand complet. Mais un détour au cours duquel j’ai toujours gardé les yeux fixé sur un but… Enregistrer mon premier "vrai" album. J’me souviens d’il y a 3 ou 4 ans, dans le studio d’enregistrement que je venais de construire, y’avait en fond d’écran les images d’un endroit qui m’apparaissait comme le paradis de tout musicien sain d’esprit qui rêvait d’enregistrer un album… Le studio Référence de Guy St-Onge.

L’été dernier, je suis déménagé à Sainte-Adèle. Un jour mes proprios sont passés me voir et je leur ai fait entendre quelques

unes de mes chansons: "Tu devrais faire entendre ça à notre neveu… il travaille depuis longtemps dans le domaine de la musique, il pourrait peut-être t’aider!" Alors j’ai rencontré le neveu en question qui s’est avéré travailler au Studio Référence de Guy St-Onge. : ) Deux jours plus tard, je dînais avec Guy et je lui jouais mes chansons exactement à l’endroit que je mettais en fond d’écran il y a quelques années. Quand j’ai eu terminé ma chanson, avec un sérieux qu’il n’avait pas quelques minutes avant, il m’a dit que c’était tout à fait dans ses cordes et il a accepté de co-réaliser mon prochain album avec Philippe Brault!

J’ai rencontré Philippe au cégep de Saint-Laurent. On étudiait en musique et il m’a accompagné le temps d’un spectacle dans un festival de folk franco/anglo. Ensuite on s’est perdu de vue, mais j’ai suivi son travail de loin. De Thomas Jensen à Sylvie Paquette en passant par Pierre Lapointe, je l’ai finalement croisé l’automne passé au Festival international de la Chanson de Granby ou il assurait une direction musicale qui m’a vraiment jeté sur le cul. J’ai tout de suite voulu qu’il réalise mon album, ça pouvait pas être plus clair. Alors je lui en ai parlé, on s’est écris et lui aussi il a accepté. GOD BLESS LA VIE! Au moment ou j’écris ces lignes Philippe est en France avec mes chansons dans les oreilles. À son retour on devrait se rencontrer Guy, Philippe et moi pour jeter les bases de notre travail. J’pense que si j’vous ai raconté tout ça c’est parce que j’ai encore de la misère à y croire… En tout cas le moins que je puisse dire c’est que ça me donne le goût d’écrire de bonnes chansons et de faire le meilleur album que je puisse rêver enregistrer avec ce que je suis et ce que je sais faire aujourd’hui.


Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Joignez-vous à 18 followers

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.